(Deutsch) Krankenwagen für Tabarka

28. février 2013 | Geschrieben in News - (0 Comments)

Désolé, cet article est seulement disponible en Deutsch.

Désolé, cet article est seulement disponible en Deutsch.

Désolé, cet article est seulement disponible en Deutsch.

(Deutsch) Bildungsreise nach Tunis und Tabarka

16. septembre 2012 | Geschrieben in Rencontre - (0 Comments)

Désolé, cet article est seulement disponible en Deutsch.

(Deutsch) ADAK in Wuppertal im Juli 2012

06. juillet 2012 | Geschrieben in News - (0 Comments)

Désolé, cet article est seulement disponible en Deutsch.

Désolé, cet article est seulement disponible en Deutsch.

Notre organisation partenaire: ADAK

03. février 2012 | Geschrieben in News - (0 Comments)

Einer der wichtigsten Gründe, mit Tabarka in Verbindung zu treten, ist die Tatsache, dass sich dort sofort nach der Revolution engagierte Frauen und Männer – hauptsächlich LehrerInnen und ÄrztInnen – zusammengeschlossen haben, mit dem Ziel, unabhängig von der noch unbekannten administrativen und politischen Form der Stadtverwaltung, die Entwicklung der Stadt und ihres Einzugsbereiches in die Hände zu nehmen. Sie gaben sich dazu eine Vereinsform und wählten den stolzen Namen « Association pour le Développement d’Amal pour la Kroumirie », frei übersetzt etwa « Verein zur Entwicklung von Hoffnung für die Kroumirie ». Amal ist das arabische Wort für Hoffnung; die Kroumirie ist das Hinterland Tabarkas. Über diese « NGO » (non government organisation) ist es möglich, auf zivilgesellschaftlicher Ebene und unabhängig von politischer Einflussnahme, demokratische Strukturen zu stärken, Bürgerwillen zu stützen und konkret und wirksam, Hilfe zu organisieren. Die Menschen im « ADAK » wissen, wo die Probleme liegen, sie arbeiten in den ausgeraubten Krankenhäusern und den kaputten Schulen.

Une des raisons principales pour prendre contact avec Tabarka, est le fait qu’il y avait immédiatement après la révolution, des hommes et des femmes engagés – pour la plupart des enseignants et des médecins – qui se sont mis ensemble dans le but, de prendre en mains le développement de la ville et ses environs, indépendamment de la forme administrative et politique du Conseil municipal encore inconnue. Ils fondaient une association et choisissaient le nom fier de « l’Association pour le développement d’Amal pour la Kroumirie ». Amal est le mot arabe pour l’espoir, et la Kroumirie est l’arrière-pays de Tabarka. A l’aide de ce «ONG» (organisation non gouvernementale), il est possible au niveau de la société civile et indépendante de toute influence politique, de renforcer les structures démocratiques pour soutenir les citoyens et d’organiser une aide concrète et efficace. Les gens de l’ « ADAK« savent où sont les problèmes, ils travaillent dans les hôpitaux dépouillés et des écoles brisés.

Comment pouvons-nous avec nos amis tunisiens lancer des projets qui aideront à réduire la pauvreté et stimuleront un développement durable?
Pour répondre à cette question, avons nous examiné ces derniers mois intensivement les différents scénario de financement, et ont pris contact avec les autorités compétentes. Et actuellement il y a beaucoup possible. A commencer avec le programme de l’Union Européenne, qui comprend un volume de 110 millions € en total, jusqu’à des petits programmes visant à promouvoir des partenariats de développement communal: Un bouquet multicolore des options est actuellement disponible – les organismes de financement sont déjà prêts à soutenir la plante fragile de la démocratie en Tunisie.
Pour la plupart des projets, une collaboration de différents partenaires du réseau sera nécessaire pour réussir à solliciter les budgets. A ce sujet ils se faisaient déjà des entretiens à Wuppertal, et qui sont prometteur. Ainsi, sommes nous d’accord avec «Travail et Vie» pour un projet jeunesse dont il s’agit des échanges mutuel et d’établir d’une manière durable des plates-formes Internet communs. Ici, nous espérons une décision dans un proche avenir, pour que nous puissions commencer à travailler.
Tous ces scénarios ont été discutés avec les amis tunisiens à Tabarka au début de Janvier – pour nos partenaires ce sont de nouveaux chemins dans lesquelles ils s’impliqueront et qu’ils auront besoin. Maintenant, les projets avec lesquels nous avons l’intention de soumissionner doivent être concrétisé, beaucoup de travail – mais aussi de grandes opportunités pour un développement durable du nord de la Tunisie.

Dietmar Bell

La Tunesie est l’espoir

15. janvier 2012 | Geschrieben in News - (0 Comments)

"gestürmte" Villa des Ben Ali Clans

Il y a un an, lorsque en Tunisie avait commencé le «printemps arabe» et le pays s’épanouit. En l’espace de un an, les élections libres de l’Assemblée Constituante ont eu lieu. Les femmes et les hommes tunisiennes ont distancé la dictature dans une manière impressionnante et se disputent – dans le meilleur sens – pour la conception de leur société démocratique. A cet sujet nous voulons les aider.

A l’initiative des familles tunisiennes à Wuppertal – dont leur berceau est proche de Tabarka – se constitué en automne 2011 «L’association pour la promotion de l’amitié entre Wuppertal et Tabarka et ses environs e.V. » avec l’objectif, par-delà des efforts de la politique officielle, de soutenir l’engagement civil dans une région spécifique. Nous nous engageons pour la construction des structures démocratiques et civile. Nous soutenons l’élaboration de perspectives de développement durable pour Tabarka et ses environs – la Kroumirie. Nous aiderons à améliorer la vie de la population rurale appauvrie. Nous fournissons une aide concrète pour améliorer l’infrastructure dans les domaines de l’éducation et de la santé. Nous voulons promouvoir les échanges culturels, en faisant initier des rencontres entre les gens de Tabarka et de Wuppertal. Pour ce faire, nous sollicitons des aides financières et des dons.